Pourquoi reprendre le sport après 50 ans?

Je n’étonnerais personne en disant que la sédentarité est l’ennemi de notre santé. En effet, le manque d’activité physique augmenterait le risque de mortalité plus encore que les maladies cardio-vasculaires, le diabète ou le tabagisme. Reprendre le sport après 50 ans serait mieux que les médicaments !

faire du running après 50 ans

Des chercheurs soutenus par le Dr Jordan Metzl, médecin spécialiste en médecine sportive à l’Hôpital de chirurgie spéciale (HSS) de New-York, préconisent même de faire des ordonnances dont le protocole médical serait plus sportif que médicamenteux !

Le Dr Satjit Bhusri, cardiologue à l’hôpital Lenox Hill, déclare, quant à lui, à la chaîne CNN : « Les modes de vie sédentaires occidentaux ont conduit à une incidence plus élevée de maladies cardiaques et [cette étude] montre que c’est modifiable. Nous sommes censés marcher, courir, faire de l’exercice. Il s’agit avant tout de se lever et de bouger ». Les chercheurs concluent d’ailleurs dans le compte-rendu de leur étude : « La condition cardio-respiratoire est un indicateur modifiable de la mortalité à long terme et les professionnels de la santé devraient encourager les patients à atteindre et à maintenir un niveau élevé de condition physique ».

Il n’existe pas de « routine sportive spécifique » pour les plus de 50 ans, voir mon article sur le running ici. A moins d’avoir des soucis de santé avérés, on peut tout à fait pratiquer des séances d’entrainements à intensité moyenne ou élevée. De nombreuses études montrent qu’entre 20 et 50 ans les résultats des performances lors de courses à pied, marathon ou semi-marathon restent stables. Elles diminuent ensuite progressivement entre 50 et 79 ans. Il n’est pas encore temps de ranger nos baskets au placard !

Le sport après 50 ans, un temps de récupération plus long.

En effet, c’est surtout au niveau du temps de récupération que la différence se fait. Après 50 ans celui-ci sera plus long. C’est au niveau articulaire, musculaire, cardiaque et hormonal qu’un organisme plus âgé aura besoin de plus de temps de récupération. Un temps de repos suffisant ainsi qu’un sommeil de qualité sont donc indispensables !

D’après le Dr Pedro Saint-Maurice, médecin du sport, le secret résiderait avant tout dans la régularité d’une activité physique après 50 ans.

D’autant plus qu’en prenant de l’âge, il faudra plus de temps pour brûler les graisses et prendre en muscle. C’est pour cela qu’il est essentiel d’associer à son activité physique une alimentation saine et équilibrée.

Au secours je ne fais plus de sport depuis mon adolescence !

Rassurez-vous, il n’est jamais trop tard pour se mettre ou se remettre au sport. Notre capital musculaire qui se développe durant l’enfance puis l’adolescence peut « reprendre du service » si je puis dire, même passé la cinquantaine. Et oui, bonne nouvelle : rien n’est encore perdu car même si nos capacités musculaires diminuent de 30% tous les dix ans, « elles sont récupérables en seulement 6 semaines » selon le Dr. Christhophe Delong.

Alors zou, plus d’excuses ! Il précise même que, jusqu’à 65 ans, il est possible de retrouver la même capacité musculaire qu’à 35 ans ! Alors motivé pour le prochain marathon ?!

Bien sûr, si votre dernière tenue de sport sent la naphtaline il faudra y aller molo pour éviter les blessures ou contractures. On misera avant tout sur des échauffements composés d’étirements. Malgré tout, certaines personnes souffrant de pathologies telles qu’obésité, cancer, arthose…devront consulter leur médecin pour une pratique adaptée.

Quels sont les bienfaits ?

Les bienfaits de pratiquer une activité physique sont nombreux. Tout d’abord le bien-être que l’on ressent après sa séance. Ceci est dû à la sécrétion de la sérotonine, molécule de la bonne humeur, un véritable anti-dépresseur. Sans parler de notre amie l’endorphine véritable hormone du plaisir qui viendra vous rendre visite au bout de 25 minutes de pratique. 

Mesdames, saviez-vous qu’à la ménopause nous produisons plus d’androgènes (hormones mâles) ? Ce qui veut dire qu’à exercice physique égal, nos muscles se développent plus vite qu’à 30 ans. C’est pas beau ça !

Quel sport choisir ?

Cela dépend de vos préférences, car chaque activité physique apportera ses bénéfices:

femmes plongeant dans une piscine
  • la course à pied et la natation sont les sports les plus complets alliant renforcement musculaire et cardio
  • le cyclisme également conseillé en cas de mal au dos
  • la musculation en salle pour un renforcement musculaire
  • la gymnastique idéale pour l’étirement des muscles
  • la marche rapide est idéale, on allie renforcement musculaire, travail respiratoire et plaisir d’être dans la nature

Si vous n’avez pratiqué aucune activité physique depuis longtemps, il faudra reprendre doucement en se faisant un petit programme réalisable. Inutile de vouloir gravir le Mont Blanc le week-end prochain sinon écoeurement garanti et estime de soi dans les chaussettes. Dix minutes tous les jours ou 2 jours même fractionnées est un bon début. Augmentez progressivement le temps des séances et leur fréquence. Rappelez-vous c’est la REGULARITE qui compte. Vous n’êtes en compétition avec personne, le plaisir doit rester la priorité.

faire des abdos pour renforcer sa sangle abdominale après 50 ans

Très vite vous ne pourrez plus vous en passer car :

  • vous dormirez mieux
  • vous respirerez mieux
  • vous serez plus à l’aise dans votre corps
  • celui-ci se trouvera raffermit et la silhouette plus élancée
  • vous serez moins stressé(e) et de meilleur humeur
  • vous retrouverez tonus et énergie
  • vous serez moins fatigué(e) 
  • vos défenses immunitaires seront reboostées
  • vous serez plus enclins à surveiller votre alimentation…
reprendre la course à pied après 50 ans

Alors prêts pour rechausser les baskets ?

Merci pour votre visite ! Si mon article vous a plu épinglez-le sur Pinterest.

N’hésitez pas à partager mon article sur vos réseaux sociaux et à me laisser un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous lire et de vous répondre !

E book gratuit à télécharger

Laisser un commentaire

20 Commentaires

  1. 8 mai 2019 / 15 03 12 05125

    Coucou isabel, ton article est très intéressant et j’aimerais tellement avoir cette volonté et cette motivation pour m’y mettre sérieusement…quand mon bras sera complètement guéri j’espère repartir sur de nouvelles bases ! Bisous 😁💋💋

    • Isabel
      Auteur
      9 mai 2019 / 7 07 50 05505

      Coucou Sandrine, je comprends le manque d’envie quand on a une douleur persistante comme la tienne, tu pourra t’y mettre en douceur une fois rétablie.
      Bonne journée, bises!

  2. 7 mai 2019 / 14 02 26 05265

    Coucou Isabel! C’est très intéressant le détail que tu donnes sur les bienfaits de chaque sport. Mon mari qui a des soucis de dos pratique régulièrement le vélo et ça soigne véritablement ses douleurs plus qu’un médicament. Le vélo c’est bon aussi pour muscler les genoux fragilisés. La régularité, oui, c’est le nerf de la guerre. Il vaut mieux ne pas être trop ambitieux mais durer dans le temps. Bisous!! 😉

    • Isabel
      Auteur
      7 mai 2019 / 22 10 04 05045

      Tu as parfaitement résumé !!!
      Bises!

  3. 2 mai 2019 / 20 08 49 05495

    Je ne peux qu’être d’accord avec toi pour le sport chacune à son rythme et chacune son ou ses sports! L’important c’est de bouger et d’avoir une nourriture équilibrée, j’en parle aussi dans mon article!
    Belle soirée isabel
    Bises

    • Isabel
      Auteur
      2 mai 2019 / 22 10 31 05315

      Coucou Solange, merci pour ta visite. Tu as tout à fait raison : sport et alimentation équilibrée est le duo parfait pour être en pleine forme !
      Bonne soirée, bises

  4. Visiteuse
    2 mai 2019 / 19 07 05 05055

    « Mesdames, saviez-vous qu’à la ménopause nous produisons plus d’androgènes (hormones mâles) ? Ce qui veut dire qu’à exercice physique égal, nos muscles se développent plus vite qu’à 30 ans. C’est pas beau ça »

    Alors là non, j’ignorais absolument tout de cette donnée. « Plus vite » c’est quel pourcentage ?

    J’avoue qu’après 3 décennies de non-sport actif, je découvris il y a 4 ans un truc appelé Pilates – à 49 ans. Et là ce fut l’illumination, une reconversion spatio corporelle totale ! Alléluia !!!

    Le summum de ma fierté à cause des pompes et autres exercices c’est de voir les abdos dessinés sur le ventre, les biceps des bras, les jambes se fuseler, une souplesse inégalée, etc… . C’est fascinant comment un corpus peut se modifier à vue d’œil ! Je, moi et Ego n’en revenons pas !

    Je témoigne de la véracité et des bienfaits réels d’une activité physique globale où je rentre même dans un état méditatif (mais pas à chaque fois, cela dépend de la musique et de mon « mood »). C’est très étrange en fait, je suis présente à écouter les instructions de la prof mais mon esprit « décolle », les mouvements sont exécutés mais sans moi, donc c’est facile. Enfin pas toujours non plus, parfois je morfle vraiment.
    En revanche, à la fin de chaque séance, je sens que chaque molécule d’oxygène est allée se faufiler dans chacune des cellules du corps. C’est cela l’effet shoot !
    Anybref, après 3 heures de pilates par semaine plus 2 heures de canoë (pratiqué seulement du printemps à l’automne) je me sens vivante… Quelle drôle d’impression…mais surtout quelle drôle de constatation…

    Sinon, c’est sûr que jamais au grand jamais je ne pratiquerai du jogging, running et autre barbarisme en « ING », ni contact, ni impact : cela tasse la colonne vertébrale, ça fragilise et microfissure les os et c’est vachement pas bon pour la cellulite.
    Enfin c’est juste mon avis. 🙂

    • Isabel
      Auteur
      2 mai 2019 / 22 10 27 05275

      Merci infiniment pour votre retour très intéressant. C’est vrai que le sport agit sur le physique bien entendu et il a également un fort impact sur le mental. Je comprends très bien cette sensation de se sentir vivante pendant et après un cours de pilates ou de yoga. Pour ce qui est du jogging, je pratique à petite dose mais je suis très bien chaussée et je privilégie le sentiers au bitume. De toutes les façons nous sommes faits pour bouger alors quelque soit l’activité physique choisie cela ne peut être que bénéfique.
      Boone soirée !

  5. Poulette
    2 mai 2019 / 18 06 42 05425

    Bonsoir, je n’aurais jamais imaginé que l’on puisse repérer de la masse musculaire à notre âge en raison des androgènes! C’est réconfortant car je vois bien que « ça « fond donc je suis entrain de m’y mettre doucement en plus de la marche que je pratique beaucoup mais qui ne suffit pas. J’ai donné priorité au dos et la ceinture abdominale pour m’assurer une meilleure posture et peut être diminuer certaines douleurs qui s’installent quand je suis fatiguée. Bref il faut y aller quoi! Pas toujours évident quand les journées sont très chargées plutôt envie de canapé…..merci pour toutes ces précisions en tout cas. Bisous Isabel

    • Isabel
      Auteur
      2 mai 2019 / 22 10 15 05155

      Merci Poulette pour ton retour. Rien n’est perdu on peut toujours gagner en masse musculaire. Tu as raison de faire attention à la ceinture abdominale, un bon gainage est vraiment essentiel.
      Bonne soirée, bises

  6. Claudia Capanna
    2 mai 2019 / 16 04 34 05345

    Molto interessante!
    Ho ripreso da poco a fare jogging ed ora sono ancora più motivata. Soprattutto sul lavoro con i pesi che abbino alla corsa.
    Non avrei mai pensato che la massa muscolare dai 50 anni potesse riprendere in così poco tempo!
    Grazie 😊

    • Isabel
      Auteur
      2 mai 2019 / 22 10 41 05415

      Grazie mille per il vostro commento e complimenti per la ripresa del jogging. Il corpo umano ha così tante risorse che non è mai troppo tardi per entrare o tornare a praticare sport.
      Buona sera !

  7. Catherine C
    2 mai 2019 / 16 04 11 05115

    Merci pour cet article qui motive. Depuis ma retraite je fais de la marche seule et en club. En club pour me motiver et pour le lien social que j’y trouve. Je reconnais qu’à chaque randonnée mon sommeil est amélioré. Je m’y tiens une fois par semaine voire 2…, mais je devrais faire de 2 une habitude. Ton article me motive en ce sens. Merci. Bonne journée

    • Isabel
      Auteur
      2 mai 2019 / 21 09 42 05425

      Merci Catherine pour ton retour, j’aime beaucoup la randonnée aussi et tu as raison le lien social est important. Je suis ravie si cet article te motive, le sport apporte tellement de bienfaits…
      Bonne soirée, bises

  8. 2 mai 2019 / 14 02 45 05455

    Hello ma jolie, bon tu me donnes de l’espoir tout n’est pas perdu ! Il faut que je m’y mette sérieusement, dès lundi en fait ! Très bel article comme toujours, documenté et complet ! Belle journée

    • Isabel
      Auteur
      2 mai 2019 / 21 09 35 05355

      Merci Corinne pour ton retour, mais bien sûr que tout n’est pas perdu ! Allez pas d’excuses on s’y (re)met !
      Bises

  9. 2 mai 2019 / 14 02 02 05025

    Parce que ça fait du bien au corps et à l’âme
    Très sympa ton billet
    Bisous

    • Isabel
      Auteur
      2 mai 2019 / 21 09 32 05325

      Merci Sylvie pour ta visite ! Le sport m’est indispensable…
      Bonne soirée, bises

  10. Marie Jeanne KLEIN
    2 mai 2019 / 14 02 00 05005

    Coucou Isabel,
    Merci pour cet article qui me rebooste même si j’ai déjà recommencé il y a quelques semaines car mes muscles ne sont plus très « gonflés » MDR. Grâce à cette information primordiale que tu nous a donné sur les hormones mâles je vais sérieusement continuer mes activités et le plus régulièrement possible. Sans sport la masse musculaire fond à vitesse grand V mais çà peut se rattraper donc en avant ……
    Bonne semaine
    Bises

    • Isabel
      Auteur
      2 mai 2019 / 21 09 31 05315

      oui Marie-Jeanne « en avant »!!! c’est bien il faut se motiver, bravo à toi !
      Bonne soirée, bises

%d blogueurs aiment cette page :