Pourquoi je pratique le yoga

Cela fait de nombreuses années que je pratique le yoga. Et mon amour pour cette discipline ne cesse de croître.

Mes débuts en yoga

Au début de ma pratique je ne voyais que le côté physique. J’ai passé des heures dans les studios de danse dans ma jeunesse. J’avais envie de retrouver ces sensations de corps en mouvement, de muscles étirés, de souffle activé.

Le yoga au début m’a séduite car je retrouvais ce travail sur la souplesse du corps. Néanmoins, à l’inverse de la danse, on ne « pousse » pas son corps, on l’écoute. On le respecte.

C’est après quelques mois que j’ai compris que le yoga était bien plus qu’un enchaînement de postures à la manière d’une chorégraphie.

La prise de conscience du travail du souffle fut une révélation ! La respiration, devenue contrôlée et pratiquée en conscience, afin de réguler notre énergie vitale, appelée prana, a eu un grand impact sur moi.

C’est à ce moment là que ma pratique a changé, et que la vision que j’avais du yoga fut modifiée.

isabel kehr pratique le yoga

Le yoga, phénomène de mode 

Depuis quelques temps, le yoga est devenu un véritable phénomène de mode. Les cours fleurissent ici et là, et les jeunes profs sont propulsés au rang de star avec micro-chef, estrade, et des dizaines de personnes
tapis contre tapis à enchaîner tant bien que mal les postures.

Bien sûr c’est formidable si cela aide certaines personnes à franchir le cap, mais il me semble que l’on perd un peu l’essence même du yoga.


En ce qui me concerne, je pratique le hatha yoga, alliance entre le corps et l’esprit.

La pratique régulière du yoga apporte de nombreux bienfaits :

  • souplesse des articulations
  • étirement musculaire
  • drainage de l’appareil digestif
  • renforcement musculaire
  • regain d’énergie
  • amélioration de l’équilibre…

Mais le plus important est la (re)connexion avec soi-même. L’apprentissage de la respiration (et oui ça s’apprend!) est la clé pour être bien dans sa pratique mais aussi dans sa vie.

Yoga et respiration

L’inspiration abdominale contrôlée par notre concentration, nous charge en douce énergie. L’expiration toute aussi contrôlée, et dirigée à travers notre corps, procure une sensation de « nettoyage », de lâcher-prise.

Colette, ma professeure de yoga insiste beaucoup sur la respiration. C’est un bonheur de suivre les cours de cette professeure passionnée, dans une ambiance détendue et bienveillante.

Nous ne sommes jamais plus de 10 à pratiquer dans une jolie salle avec vue sur la nature, et nous nous laissons guider par sa voix quasi hypnotique !


Nous enchaînons les postures, toujours exécutés lentement, afin de bien nous concentrer sur notre respiration qui accompagnent chaque mouvement. Car c’est le souffle qui incite le mouvement.


A la fin du cours nous repartons toutes détendues et en même temps remplies d’une belle énergie !

Lire: le Portrait de Colette

Alors on s’y met ?!


N’hésitez pas à partager vos expériences si vous pratiquez ou nous faire part de vos hésitations si vous n’êtes pas (encore) convaincues…

posture de yoga

NAMASTE !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :